Livraison gratuite pour la France et la Belgique

Votre panier est vide.

Pourquoi ne pas essayer un de ces produits ?

Pourquoi et quand les filles musulmanes portent-elles le hijab ?

Pourquoi et quand les filles musulmanes portent-elles le hijab ?

Porter un voile : Raisons religieuses, culturelles, politiques, à la mode

Le hijab est un voile porté par certaines femmes musulmanes dans les pays musulmans où la religion principale est l'islam , mais aussi dans la diaspora musulmane, pays où les musulmans sont des populations minoritaires. Porter ou ne pas porter un hijab fait partie de la religion, de la culture, de la déclaration politique, voire de la mode, et la plupart du temps, c'est un choix personnel fait par une femme basé sur l'intersection des quatre.

Le port d'un voile de type hijab était autrefois pratiqué par les femmes chrétiennes, juives et musulmanes, mais aujourd'hui, il est principalement associé aux musulmans et c'est l'un des signes les plus visibles du fait qu'une personne est musulmane.

 

taps de priere  rose femme

tapis de prière

Types de Hijab

Le hijab n'est qu'un type de voile utilisé par les femmes musulmanes aujourd'hui et dans le passé. Il existe de nombreux types de voiles différents, selon les coutumes, l'interprétation de la littérature, l'ethnie, la situation géographique et le système politique. Ce sont les types les plus courants, bien que le plus rare de tous soit la burqa.

  • Le hijab est un foulard qui couvre la tête et le haut du cou mais expose le visage.
  • Le niqab (réservé principalement aux pays du golfe Persique) couvre le visage et la tête mais expose les yeux.
  • La burqa (principalement en Afghanistan pachtoune) couvre tout le corps, avec des ouvertures pour les yeux au crochet.
  • Le tchador (principalement en Iran) est un manteau noir ou de couleur foncée, qui couvre la tête et tout le corps et est maintenu en place avec les mains.
  • Le shalwar qamis est la tenue traditionnelle des hommes et des femmes sud-asiatiques, quelle que soit leur appartenance religieuse, composée d'une tunique jusqu'aux genoux et d'un pantalon.

Histoire ancienne

Le mot hijab est pré-islamique, de la racine arabe hjb, qui signifie masquer, séparer, cacher à la vue, rendre invisible. Dans les langues arabes modernes, le mot fait référence à une gamme de tenues vestimentaires féminines, mais aucune d'entre elles n'inclut de couvre-visage.

Le voile et la ségrégation des femmes sont beaucoup, beaucoup plus anciens que la civilisation islamique, qui a débuté au 7ème siècle de notre ère. Basée sur des images de femmes portant des voiles, la pratique remonte probablement à environ 3 000 avant notre ère. La première référence écrite survivante au voile et à la ségrégation des femmes date du 13ème siècle avant notre ère. Les femmes mariées assyriennes et les concubines accompagnant leurs maîtresses en public devaient porter le voile ; les esclaves et les prostituées ont été interdits de porter le voile du tout. Les filles célibataires ont commencé à porter des voiles après leur mariage, le voile devenant un symbole réglementé signifiant "c'est ma femme".

Le port d'un châle ou d'un voile sur la tête était courant dans les cultures de l'âge du bronze et du fer en Méditerranée - il semble avoir été parfois utilisé parmi les peuples du sud de la Méditerranée, des Grecs et des Romains aux Perses. Les femmes de la classe supérieure étaient isolées, portaient un châle qui pouvait être tiré sur la tête comme une capuche et se couvraient les cheveux en public. Les Égyptiens et les Juifs vers le 3ème siècle avant notre ère ont commencé une coutume similaire d'isolement et de voile. Les femmes juives mariées devaient se couvrir les cheveux, ce qui était considéré comme un signe de beauté et un bien privé appartenant au mari et ne devant pas être partagé en public.

Histoire islamique

Bien que le Coran ne dise pas explicitement que les femmes doivent être voilées ou empêchées de participer à la vie publique, les traditions orales disent que cette pratique était à l'origine réservée aux épouses du prophète Mahomet . Il a demandé à ses femmes de porter des voiles faciaux pour les distinguer, pour indiquer leur statut particulier et pour leur assurer une certaine distance sociale et psychologique par rapport aux personnes qui venaient lui rendre visite dans ses différents domiciles.

Le voile est devenu une pratique répandue dans l'Empire islamique environ 150 ans après la mort de Mahomet. Dans les classes aisées, les épouses, les concubines et les esclaves étaient gardés à l'intérieur dans des quartiers séparés, à l'écart des autres propriétaires qui pourraient leur rendre visite. Cela n'était possible que dans les familles qui pouvaient se permettre de traiter les femmes comme une propriété : la plupart des familles avaient besoin du travail des femmes dans le cadre des tâches domestiques et de travail.

Existe-t-il une loi ?

Dans les sociétés modernes, être obligé de porter le voile est un phénomène rare et récent. Jusqu'en 1979, l'Arabie saoudite était le seul pays à majorité musulmane qui exigeait que les femmes soient voilées lorsqu'elles sortent en public - et cette loi incluait à la fois les femmes autochtones et étrangères, quelle que soit leur religion. Aujourd'hui, le port du voile n'est légalement imposé aux femmes que dans quatre pays : l'Arabie saoudite, l'Iran, le Soudan et la province d'Aceh en Indonésie.

En Iran, le hijab a été imposé aux femmes après la révolution islamique de 1979 lorsque l'ayatollah Khomeiny est arrivé au pouvoir. Ironiquement, cela s'est produit en partie parce que le Shah d'Iran avait établi des règles excluant les femmes qui portaient le voile de l'éducation ou des emplois gouvernementaux. Une partie importante de la révolte était constituée de femmes iraniennes, y compris celles qui ne portaient pas le voile, protestant dans la rue, réclamant leur droit de porter le tchador. Mais lorsque l'ayatollah est arrivé au pouvoir, ces femmes ont constaté qu'elles n'avaient pas obtenu le droit de choisir, mais qu'elles étaient désormais obligées de le porter. Aujourd'hui, les femmes prises sans voile ou incorrectement voilées en Iran sont condamnées à une amende ou à d'autres peines.

Oppression

En Afghanistan, les sociétés ethniques pachtounes ont éventuellement porté une burqa qui couvre tout le corps et la tête de la femme avec une ouverture au crochet ou en maille pour les yeux. À l'époque préislamique, la burqa était le mode vestimentaire porté par les femmes respectables de toutes les classes sociales. Mais lorsque les talibans ont pris le pouvoir en Afghanistan dans les années 1990, son utilisation s'est généralisée et imposée.

Ironiquement, dans les pays qui ne sont pas majoritairement musulmans, faire le choix personnel de porter le hijab est souvent difficile ou dangereux, car les populations majoritaires considèrent le vêtement musulman comme une menace. Les femmes ont été discriminées, moquées et attaquées dans les pays de la diaspora pour avoir porté le hijab peut-être plus souvent que pour ne pas le porter dans les pays à majorité musulmane.

Qui porte le voile et à quel âge ?

L'âge auquel les femmes commencent à porter le voile varie selon la culture. Dans certaines sociétés, le port du voile est réservé aux femmes mariées ; dans d'autres, les filles commencent à porter le voile après la puberté, dans le cadre d'un rite de passage indiquant qu'elles sont désormais adultes. Certains commencent assez jeunes. Certaines femmes arrêtent de porter le hijab après avoir atteint la ménopause, tandis que d'autres continuent de le porter tout au long de leur vie.

Il existe une grande variété de styles de voile. Certaines femmes ou leurs cultures préfèrent les couleurs sombres ; d'autres portent une gamme complète de couleurs, vives, à motifs ou brodées. Certains voiles sont simplement des foulards transparents noués autour du cou et du haut des épaules ; l'autre extrémité du spectre du voile sont des manteaux noirs et opaques sur tout le corps, même avec des gants pour couvrir les mains et des chaussettes épaisses pour couvrir les chevilles.

Mais dans la plupart des pays musulmans, les femmes ont la liberté légale de choisir de se voiler ou non et de choisir le mode de voile qu'elles choisissent de porter. Cependant, dans ces pays et dans la diaspora, il existe une pression sociale à l'intérieur et à l'extérieur des communautés musulmanes pour se conformer à toutes les normes mises en place par la famille ou le groupe religieux spécifique.

Bien sûr, les femmes ne restent pas nécessairement soumises passivement à la législation gouvernementale ou aux pressions sociales indirectes, qu'elles soient contraintes de porter ou de ne pas porter le hijab.

Base religieuse du voile

Trois principaux textes religieux islamiques traitent du voile : le Coran, achevé au milieu du VIIe siècle de notre ère et ses commentaires (appelés tafsir ) ; le hadith , une collection en plusieurs volumes de brefs rapports de témoins oculaires des paroles et des actes du prophète Mahomet et de ses disciples, considérée comme un système juridique pratique pour la communauté ; et la jurisprudence islamique, établie pour traduire la Loi de Dieu ( Charia ) telle qu'elle est formulée dans le Coran.

Mais dans aucun de ces textes on ne trouve un langage précis disant que les femmes doivent être voilées et comment. Dans la plupart des utilisations du mot dans le Coran, par exemple, hijab signifie "séparation", similaire à la notion indo-persane de purdah . Le verset le plus souvent lié au voile est le "verset du hijab", 33:53. Dans ce verset, le hijab fait référence à un rideau de séparation entre les hommes et les épouses du prophète :

Et quand vous demandez à ses femmes un objet quelconque, demandez-leur derrière un rideau (hijab) ; qui est plus propre à la fois pour vos cœurs et pour les leurs. (Coran 33:53, tel que traduit par Arthur Arberry, dans Sahar Amer)

Pourquoi les femmes musulmanes portent le voile

  • Certaines femmes portent le hijab comme une pratique culturelle spécifique à la religion musulmane et un moyen de se reconnecter profondément avec leurs femmes culturelles et religieuses.
  • Certains musulmans afro-américains l'adoptent comme un signe d'affirmation de soi après que des générations de leurs ancêtres aient été forcées de se dévoiler et d'être exposées aux enchères en tant qu'esclaves.
  • Certains souhaitent simplement être identifiés comme musulmans.
  • Certains disent que le hijab leur donne un sentiment de liberté, une libération d'avoir à choisir des vêtements ou d'avoir à faire face à une mauvaise coiffure.
  • Certains choisissent de le faire parce que leur famille, leurs amis et leur communauté le font, pour affirmer leur sentiment d'appartenance.
  • Certaines filles l'adoptent pour montrer qu'elles sont adultes et qu'elles seront prises au sérieux.

Pourquoi les femmes musulmanes ne portent pas le voile

  • Certains choisissent d'arrêter de se voiler après s'être engagés avec les Écritures et reconnaissant que cela n'exige pas explicitement qu'ils en portent un.
  • Certains choisissent d'arrêter de le porter parce que la règle de pudeur du Coran dit "n'attire pas l'attention sur vous-même" et le port du voile dans la diaspora vous distingue.
  • Une raison pour laquelle ils peuvent être modestes sans le hijab.
  • Certaines femmes musulmanes modernes pensent que le hijab est une distraction de problèmes graves comme la pauvreté, la violence domestique, l'éducation, l'oppression gouvernementale et le patriarcat.

Comment apprendre le coran aux enfants?

Articles récents